Comment créer un bilan prévisionnel pour son business plan ?

François Menjaud
November 4, 2021
4 min

Le terme de bilan prévisionnel peut recouvrer deux éléments distincts :

  • Au sens strict, il peut désigner la partie prévisionnelle du tableau de bilan, correspondant donc par définition à la situation patrimoniale (actif et passif) prévisionnelle de l’entreprise ;
  • Au sens large, il désigne un prévisionnel financier complet (compte de résultat, bilan et tableau de flux de trésorerie, etc.).

Dans cet article, nous considérons le terme de bilan prévisionnel au sens large, i.e. qui englobe la préparation d’états financiers prévisionnels complets.

La préparation du bilan prévisionnel est une étape essentielle pour un dirigeant d’entreprise : elle permet en effet de montrer aux interlocuteurs à qui vous présentez votre business plan que votre projet d’entreprise est viable d’un point de vue financier, et qu’il sera rentable. Découvrez comment créer le bilan prévisionnel de votre business plan de manière efficace, afin d’atteindre vos objectifs business.

Construisez un prévisionnel fiable avec Fygr
Le logiciel de gestion et prévision de trésorerie pour les TPE et PME.
Essayer gratuitement

Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel et pourquoi est-ce important ?

Le bilan prévisionnel, aussi appelé prévisionnel financier, ou prévisionnel, est la partie financière du business plan. C’est la deuxième partie du business plan après la partie rédactionnelle. Il est constitué d’un ensemble de tableaux financiers et d’indicateurs, dont l’objectif est d’analyser la rentabilité financière et la fiabilité du projet dans ses premières années : le bilan, le compte de résultat, le tableau de flux de trésorerie, le solde intermédiaire de gestion, le plan de financement. Le bilan prévisionnel a une place très importante dans la stratégie de développement d’une entreprise, il est donc crucial de ne pas négliger sa mise en place, et surtout d’être le plus réaliste possible pour être sûr de ce que l’on fait. Malheureusement, dans plus de 80 % des cas, le bilan prévisionnel construit par le dirigeant est trop optimiste.

Comment créer un bilan prévisionnel ?

Pour réaliser un bilan prévisionnel, il est en général conseillé de se faire accompagner par un professionnel spécialisé. En effet, il est important que le bilan prévisionnel soit réaliste pour qu’il soit fiable ; or, c’est avec l’aide d’un professionnel expert que l’on pourra parvenir au résultat le plus réaliste possible. Toutefois, si vous ne disposez que d’un faible budget, ou que votre projet n’est pas très complexe, vous pouvez créer votre bilan prévisionnel sans aide extérieure.

Pour créer un bilan prévisionnel, il est important de savoir anticiper les difficultés et de prévoir toutes les dépenses auxquelles vous devrez faire face, sans en oublier. Dans les dépenses, on compte les dépenses courantes banales comme le loyer, les salaires, les fournisseurs, les autres charges d’exploitation, ainsi que les charges sociales et fiscales. Il faudra également tenir compte des emprunts bancaires à rembourser.

Par ailleurs, le calcul d’indicateurs est en général particulièrement important pour vous aider à produire des analyses réalistes, comme par exemple le calcul de la marge ou du seuil de rentabilité.

On conseille également d’établir plusieurs versions du bilan prévisionnel, généralement une hypothèse basse (pessimiste), une hypothèse moyenne (réaliste) et une hypothèse haute (optimiste). Ainsi, vous êtes sûr d’avoir couvert tous les cas de figure.

Homme d'affaire présentant un bilan prévisionnel à ses collègues. Il a projeté des graphiques Excel sur un grand écran.

Le contenu d’un bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel contient les tableaux financiers prévisionnels suivants :

  • le compte de résultat ;
  • le bilan ;
  • le tableau des flux de trésorerie ;
  • les soldes intermédiaires de gestion ;
  • le plan de financement ;
  • un tableau relatif aux charges de personnel ;
  • des calculs d’indicateurs financiers spécifiques comme :
  • la capacité d’autofinancement ;
  • le taux de rentabilité ;
  • la marge commerciale ;
  • le niveau d’endettement ;
  • le besoin en fonds de roulement (BFR) ;
  • etc.

A vous de compléter cette liste avec les ratios et indicateurs qui sont pertinents pour votre projet d’entreprise, en fonction notamment de votre secteur et de votre modèle économique.

Modèle Excel gratuit : Business Plan financier
Préparez votre Business Plan financier en quelques étapes simples grâce à notre modèle guidé.
Télécharger 

Les 4 bonnes pratiques à mettre en place sur son bilan prévisionnel

Pour créer un bilan prévisionnel efficace pour son business plan, découvrez nos 4 conseils.

Faire des prévisions réalistes

Faire des prévisions réalistes est indispensable pour que le business plan soit le plus fiable et le plus solide possible. Un bilan prévisionnel trop optimiste, comme dans plus de 80 % des cas, peut-être préjudiciable à l’entreprise. Il est en effet primordial de prendre en compte les imprévus et d’anticiper les difficultés, car tout ne se passe pas toujours comme dans le meilleur des cas.

Se soucier de l’étude de marché

La partie rédactionnelle du business plan contient souvent une section étude de marché, et ce n’est pas pour rien ! En effet, l’étude de marché va vous donner des indices sur les éventuelles difficultés auxquelles vous allez faire face, mais aussi sur votre potentiel de réussite. Par exemple, l’étude de marché va vous permettre de déterminer le prix que seraient prêts à payer vos futurs clients pour votre produit ou votre service, ainsi que la taille du marché potentiel : ces données vous permettront d’établir des hypothèses réalistes de chiffre d’affaires. Pour qu’elles soient réalistes, vos hypothèses financières doivent donc toujours s’appuyer sur votre étude de marché.

faire un bilan prévisionnel

Prendre en compte toutes les dépenses

N’oubliez aucun poste de dépense ! Pour commencer, prenez en compte les dépenses liées à l’activité de votre entreprise :

  • achats de stocks et de matières premières ;
  • fournisseurs ;
  • coûts associés à la logistique ;
  • salaires ;
  • loyer ;
  • électricité, eau ;
  • etc.

Tous les impôts et les taxes doivent également être pris en compte, de même que les charges salariales. Enfin, n’oubliez pas non plus les remboursements d’emprunts.

Pour vous aider, répertoriez les dépenses, par exemple :

  • charges fixes vs. charges variables ;
  • charges d’exploitation, charges financières et charges exceptionnelles;
  • catégories analytiques ;
  • etc.

Avoir des objectifs clairement définis

Comme pour toute stratégie, le business plan et les documents financiers doivent répondre à des objectifs financiers et des objectifs business précis. Si ce n’est pas le cas, l’investisseur qui va lire votre business plan le verra aussitôt. Les documents financiers ne sont pas là pour décorer, ils sont là pour prouver que votre entreprise est rentable et viable, qu’elle pourra générer des recettes capables de couvrir ses dépenses, et donc de générer des bénéfices. Gardez cet objectif en tête pendant tout le processus d’établissement de vos prévisions financières.

Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement


Partager cet article
Découvrez Fygr, le logiciel de pilotage financier des TPE, PME et startups.
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Newsletter mensuelle
Pas de spam. Juste les dernières nouvelles de Fygr, des conseils pour mieux gérer les finances de votre entreprise et des articles pertinents dans votre boîte mail une fois par mois.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Sur le même sujet