Le reporting financier, l’arme fatale du dirigeant ? Conseils et exemple

François Menjaud
August 10, 2021
6 min

Le reporting financier, c’est souvent un mot qui fait peur : on ne produit rien en tant que tel, on ne contribue pas à développer les ventes, et ça peut être extrêmement chronophage à préparer. À quoi bon ?

Pourtant, s’il est bien fait, le reporting apporte systématiquement des infos très précieuses au dirigeant, en l’aidant notamment à piloter sereinement son activité en fonction de ses indicateurs financiers, et en particulier en fonction de ses contraintes de trésorerie. C'est un must have de la gestion financière.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, profitons-en ici pour préciser que cet article évoque le reporting financier exclusivement, mais qu’il existe bien sûr également dans toute société des indicateurs non financiers tout aussi pertinents et nécessaires au suivi de l’activité (par exemple : nombre de visites sur le site internet, nombre de RDV commerciaux effectués, taux de transformation d'une étape à une autre dans le pipeline commercial, etc.).

Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement

Pourquoi mettre en place un reporting financier ?

En quoi la mise en place d’un reporting financier est-elle nécessaire ? Tout simplement parce que la comptable est standardisée, et ne permet malheureusement pas de répondre directement et facilement à un certain nombre de questions pourtant clés. Par exemple :

  • Quelle est la rentabilité actuelle de mon entreprise, et comment se répartissent les coûts et les revenus entre les différents départements ou produits ?
  • Comment la trésorerie évolue-t-elle au fil du temps, et avons-nous suffisamment de liquidités pour soutenir nos opérations et notre croissance ?
  • Où en sommes-nous par rapport aux budgets prévus, et quels sont les écarts significatifs qui nécessitent une attention ou une action immédiate ?
  • Comment les créances et les dettes évoluent-elles, et quel impact ont-elles sur la solvabilité de l'entreprise à court et à long terme ?
  • Dans quelle mesure les investissements réalisés dans de nouveaux projets ou technologies génèrent-ils un retour sur investissement, et sont-ils alignés avec les objectifs stratégiques de l'entreprise ?

La comptabilité seule ne permet malheureusement pas au dirigeant de répondre à ce genre de questions.

Comment le reporting financier peut aider le dirigeant le pilotage de son entreprise ?

Un reporting financier est par nature beaucoup plus facile à parcourir et à comprendre pour le dirigeant, qui peut déterminer lui-même la grille de lecture optimale pour son activité, et l’ajuster au cours du temps si nécessaire. En effet, dans le cadre d'un reporting financier analytique, le dirigeant et ses équipes déterminent eux-mêmes les catégories au sein desquelles ils souhaitent faire les regroupements.

Compte de résultat analytique
Illustration d'une grille de reporting analytique

💡 Chez Fygr, par exemple, nous avons opté pour la grille de lecture suivante :

Exemple de reporting financier analytique (l'exemple Fygr)

Cette arborescence analytique nous permet d'avoir un suivi des dépenses au mois le mois sur les dépenses au niveau de chacune des équipes (Marketing, Sales, Ops, Product, Tech), ainsi que sur les frais généraux (G&A). Cette vision simple et directement reliée aux caractéristiques de notre activité constitue pour nous un véritable outil de pilotage, à partir duquel nous prenons un grand nombre de décisions.

Par ailleurs, cette grille de lecture nous permet également de projeter nos prévisions de trésorerie sur les mois à venir sur chacune des catégories. En effet, il est beaucoup simple pour nous d'établir et de mettre à jour nos prévisions en ayant une vision claire et précise sur ce qui a été encaissé et décaissé sur les différentes catégories sur les derniers mois. Cette méthode nous permet d'obtenir des prévisions de trésorerie fiables très simplement, qui nous aident à piloter la stratégie de l'entreprise.

Ce type de grille de lecture peut rapidement devenir un atout essentiel pour n'importe quel dirigeant d'entreprise. En effet, comme expliqué, un reporting financier analytique peut facilement servir de base à la création d’un prévisionnel à court et moyen termes, et permettre au dirigeant de prendre des décisions éclairées en fonction de ses contraintes de trésorerie :

  • Puis-je me permettre d’embaucher un nouveau commercial, si celui-ci ne commence à générer des revenus supplémentaires que deux mois après son embauche ?
  • Quel impact sur ma trésorerie en cas de reconfinement général ?
  • Faut-il que j’envisage d’aller chercher un financement dans les six prochains mois ?
  • Etc.

Un reporting bien en place constitue donc rapidement un outil essentiel pour le dirigeant dans le pilotage de sa structure, afin de prendre les bonnes décisions tout en protégeant la santé de la société.

Les éléments clés d'un reporting financier efficace

En tant que dirigeant de TPE, start-up ou PME, comprendre et structurer efficacement votre reporting financier est essentiel pour garder le contrôle de la santé financière de votre entreprise.

Les éléments clés d'un reporting financier réussi comprennent :

  • Recettes : Détail des ventes, revenus de diverses sources, paiements reçus
  • Dépenses : Coûts fixes et variables, salaires, frais généraux, paiements aux fournisseurs
  • Comparaison Budget vs Réel : Écart entre les prévisions de dépenses et de recettes et les chiffres réels
  • Flux de trésorerie : Entrées et sorties de fonds liées aux recettes et aux dépenses

Ensuite, il faut organiser ces informations de manière claire et concise, permettant une analyse rapide et une prise de décision éclairée. Utiliser des outils modernes ou des logiciels spécifiques peut automatiser ce processus et économiser un temps précieux.

Modèle Excel gratuit : Business Plan (pour insertion deck)
Préparez la partie rédactionnelle de votre Business Plan très simplement à l'aide de notre modèle guidé.
Télécharger 

En résumé, un reporting financier bien structuré et axé sur les éléments clés vous offre une vue d'ensemble claire et vous aide à anticiper les défis financiers, renforçant ainsi la stabilité et la croissance de votre entreprise.

Reporting financier exemple

Pour mettre en place une méthodologie de reporting analytique au sein de votre société, vous avez deux options :

  • Le tableur (type Excel ou Gsheet) ;
  • Un logiciel de gestion de trésorerie

Utiliser un tableur pour son reporting financier

Pour créer votre template de reporting analytique avec un tableur, il vous faudra suivre quelques étapes clés :

  1. Récupérer vos données bancaires au format Excel et les rassembler sur un onglet au format homogène ;
  2. Affecter vos différentes transactions bancaires à des catégories ;
  3. Créer un onglet de synthèse, qui calcule les sous-totaux par catégories et par périodes (en utilisant des formules de type SOMME.SI.ENS (SUMIFS).

Pour vous aider dans cette démarche, nous vous avons préparé un template Excel à partir duquel vous pourrez construire facilement votre système de suivi de trésorerie

Utiliser un logiciel de gestion de trésorerie

La deuxième option pour mettre en place votre système de reporting analytique est d'utiliser un logiciel de trésorerie. En effet, sur un logiciel de trésorerie, vous pourrez effectuer la même démarche qu'en utilisant un tableur, tout en limitant considérablement le travail à fournir et en éliminant le risque d'erreurs.

Une fois votre compte créé sur un logiciel de trésorerie, vous n'aurez qu'à suivre quelques étapes simples pour obtenir votre reporting analytique :

1. Synchronisez les comptes bancaires de votre société ;

Screenshot de l'application Fygr : synchronisez les comptes bancaires de votre société ;

2. Personnalisez votre arborescence de catégories et sous-catégories ;

Screenshot de l'application Fygr : Personnalisez votre arborescence de catégories et sous-catégories ;

3. Automatisez la catégorisation de vos transactions ;

Screenshot de l'application Fygr : Automatisez la catégorisation de vos transactions ;

4. Profitez de votre reporting ;

Screenshot de l'application Fygr : Profitez de votre reporting ;

5. Créez vos prévisions de trésorerie et vos scénarios.

Screenshot de l'application Fygr : Créez vos prévisions de trésorerie et vos scénarios.

Les erreurs communes dans le reporting financier (et comment les éviter)

Erreur 1 : Inexactitude des données

L'inexactitude des données dans le reporting financier peut conduire à des décisions mal informées. Assurez-vous que toutes les recettes et dépenses sont enregistrées correctement et vérifiées régulièrement.

💡 Comment l'éviter : Utiliser un outil de reporting directement relié à vos différentes banques.

Erreur 2 : Manque de clarté dans la présentation

Un reporting financier qui manque de clarté peut semer la confusion et conduire à des interprétations erronées.

💡 Comment l'éviter : Utiliser des graphiques et des tableaux clairs, et assurer une présentation cohérente à travers tous les rapports.

Erreur 3 : Ignorer les variations de budget

Ne pas comparer les chiffres réels avec les prévisions peut cacher des problèmes sous-jacents.

💡 Comment l'éviter : Intégrer une analyse de l'écart entre le budget et les chiffres réels, en expliquant les variations importantes.

Erreur 4 : Retard dans la préparation

Un retard dans la préparation des rapports peut entraîner des décisions retardées et une réaction lente aux problèmes.

💡 Comment l'éviter : Établir une routine et s'y tenir (exemple, analyser les flux entrants et sortants chaque matin et mettre à jour ses prévisions de trésorerie chaque fin de mois).

Erreur 5 : Ignorer les indicateurs clés

Ne pas suivre les indicateurs clés de performance (KPI) spécifiques à votre entreprise peut entraîner une perte de focus stratégique.

💡 Comment l'éviter : Identifier et suivre régulièrement les KPI qui reflètent les objectifs et la performance de l'entreprise, en les intégrant dans le reporting financier.

En évitant ces erreurs communes, les dirigeants de TPE, start-up ou PME peuvent assurer un reporting financier précis et efficace qui soutient la prise de décision éclairée et la croissance de l'entreprise.

Construisez un prévisionnel fiable avec Fygr
Le logiciel de gestion et prévision de trésorerie pour les TPE et PME.
Essayer gratuitement
Partager cet article
Découvrez Fygr, le logiciel de pilotage financier des TPE, PME et startups.
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Newsletter mensuelle
Pas de spam. Juste les dernières nouvelles de Fygr, des conseils pour mieux gérer les finances de votre entreprise et des articles pertinents dans votre boîte mail une fois par mois.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.