Structure financière d’entreprise : comment ça marche ?

François Menjaud
May 31, 2022
6 min

La structure financière d'une entreprise reflète la façon dont elle finance ses activités et ses actifs à travers un mélange spécifique de dettes et de capitaux propres. Connaître cette structure est important pour la gestion financière de son entreprise. Cela vous permet d'analyser les grands équilibres du bilan (actif et passif). Vous découvrirez dans cet article comment ça marche et quels sont les objectifs poursuivis. Vous y apprendrez comment lire la structure financière d’une entreprise et quels sont les principaux indicateurs à connaître.

Qu’est-ce que la structure financière d’une entreprise ?

Quand vous entendez parler de structure financière, pensez au bilan. C’est cette partie de vos comptes annuels qui permet d’analyser les grands équilibres financiers entre les emplois et les ressources selon les cycles durables ou circulants. On parle alors de structure.

Structure financière : Bilan actif et bilan passif

Définition de la structure financière en entreprise

Le principe général consiste à mesurer les grands équilibres du bilan. Ils doivent permettre le meilleur financement des emplois durables par les capitaux ou les dettes ainsi que du cycle d’exploitation de l’entreprise. L’objectif reste de vérifier la solvabilité et la pérennité de l’activité afin d’éviter les défaillances financières.

Automatisez le suivi de votre trésorerie avec Fygr
Le logiciel de gestion et prévision de trésorerie pour les TPE et PME.
Essayer gratuitement

Les objectifs de la structure financière d’une société

Un bilan équilibré montre une bonne répartition des financements entre capitaux propres et endettement. La mesure de la structure financière doit permettre d’orienter les décisions, afin de garantir la solvabilité et la pérennité de la société. Ce sont des objectifs bien distincts de ceux poursuivis lors de l’analyse des résultats économiques qui vise, elle, à déterminer la rentabilité des activités opérationnelles.

Analyse de la solvabilité et de la solidité financière

La structure financière de votre bilan renseigne les actionnaires, investisseurs, banques ainsi que les fournisseurs sur votre solvabilité, soit la capacité potentielle à assumer vos dettes. C’est essentiel pour les partenaires réguliers qui veulent s’assurer que vous rembourserez vos échéances de prêts ou que vous paierez vos factures d’achat à temps. Cette solvabilité fait partie avec la rentabilité des piliers de la solidité d’une entreprise.

Évaluer le risque financier de défaillance

L’autre objectif majeur de l’analyse de la structure financière consiste à détecter les risques en matière de défaillance d’entreprise. Ainsi, une société dont les capitaux propres demeurent fortement négatifs, avec un endettement financier court terme très lourd est exposée à la cessation des paiements. Au moindre retard d’encaissements clients, cette entreprise peut se retrouver incapable de régler ses dettes fournisseurs par exemple.

Comment analyser la structure financière de l’entreprise ?

Si vous souhaitez lire la structure financière d’une société, attachez-vous à comprendre l’organisation des grands postes qui composent un bilan comptable. Ensuite, avec quelques ratios standards en analyse financière, vous saurez comment interpréter les équilibres financiers de votre entreprise ou de celle de vos clients ou prospects.

Savoir lire un bilan comptable ou financier

On en revient souvent aux fondamentaux de la comptabilité. Le bilan, actif comme passif, c’est le socle à maîtriser pour comprendre la notion de structure financière. Sans vouloir devenir un expert en compta, vous pouvez acquérir les bases de la gestion financière des entreprises. C’est capital pour la bonne compréhension des enjeux financiers.


💡 Retrouvez sur notre blog de nombreux articles à propos de la gestion financière d’entreprise. Bilan, compte de résultat, trésorerie, business plan : nous vous expliquons l’essentiel à propos de tous ces concepts clés de la finance d’entreprise.

La structure financière s’insère dans la gestion de l’entreprise

La gestion financière en entreprise comprend trois piliers principaux :

  • la comptabilité,
  • la finance,
  • le contrôle de gestion.

Le premier permet de construire les tableaux actifs et passifs du bilan, en rangeant les postes par cycle. En finance, vous étudiez la structure de ces tableaux, les emplois durables et circulants, tout comme les ressources stables et circulantes. La fonction finance analyse ainsi la structure financière du bilan établi par le service comptable.

Modèle Excel gratuit : Plan de trésorerie
Suivez votre trésorerie et construisez votre prévisionnel en 4 étapes.
Télécharger 

Maîtriser les cycles du bilan en matière de financement

Idéalement, les emplois durables, soit les immobilisations (investissements), se financent par des ressources stables : les capitaux propres (capital et réserves) ainsi que les dettes financières à long terme. S’il reste un peu de capitaux permanents disponibles, cela s’appelle le fonds de roulement (FDR).

Le FDR aide l’entreprise à financer l’activité, stocks et créances clients, déduction faite des dettes d’exploitation. On parle alors de besoin en fonds de roulement (BFR). Selon le domaine, ce BFR s’avère plus ou moins important. L’entreprise doit présenter une structure financière adéquate pour y faire face au quotidien.

Quels sont les ratios essentiels pour l’analyse de la structure du bilan ?

Gros plan sur des bras qui brandissent des allons gonflables formant les lettres K, P et I

Avec quelques indicateurs clés, vous saurez comment lire la structure financière de votre bilan. Voici les principaux ratios utilisés en général en analyse financière, tant par la banque que l’expert-comptable, et quelle que soit la taille des entreprises ou la nature des affaires.

Indicateurs d’équilibre financier : FDR, BFR et TN

Ces ratios essentiels à l’analyse financière des entreprises permettent de classer les postes du cycle durable comme du cycle circulant, sans oublier celui de la trésorerie. Nous pouvons schématiser les grands équilibres avec les équations suivantes :

  • FDR (fonds de roulement) = capitaux propres + dettes financières long terme - actifs immobilisés nets ;
  • BFR (besoin en fonds de roulement) = stocks + créances d’exploitation - dettes d’exploitation ;
  • TN (trésorerie nette) = disponibilités - dettes financières à court terme ;
  • TN = FDR - BFR.

Le ratio d’indépendance financière

Ce ratio mesure le taux d'endettement net d'une entreprise par rapport à ses capitaux propres (Dettes financières / capitaux propres). Plus la part de dettes financières est importante, plus l'entreprise est dépendante des banques.

Ce ratio est aussi un indicateur de risque. Car si l'endettement bancaire est utile pour financer des investissements, il ne doit pas peser trop lourd dans les finances. Imaginez une situation où l'activité ralentie fortement : l'entreprise devra tout de même rembourser ses échéances de prêt. D'où l'importance de surveiller le ratio d'indépendance financière (aussi appelé "gearing").

💡 Le ratio d'endettement dépend de votre secteur d'activité, de la conjoncture économique et du niveau de risque souhaité par les propriétaires :

"Il n'existe pas de ratios normes à travers l'ensemble des secteurs mais seulement à l'intérieur d'un secteur. Dans certains secteurs où les marges sont élevées (le cognac par exemple) il est alors possible de s'endetter lourdement car les cash flows générés sont tels qu'ils permettent de faire face à la charge de la dette. Dans d'autres au contraire où les marges sont faibles (les agences de voyage par exemple), les cash flows sont faibles et il n'est pas possible d'avoir beaucoup de dettes.

Enfin, il n'est pas bon ou mauvais d'avoir plus ou moins de dettes ou de capitaux propres, tout est affaire de niveau de risque que veulent courir les actionnaires (plus la société est endettée plus ils sont en risque) [...]". Source : Vernimenn.

Les ratios de liquidité financière

Les indicateurs de liquidité indiquent la capacité de l’entreprise à faire face à ses dettes à court terme, ou pas. Ils répondent à la question suivante : les actifs disponibles sont-ils suffisants pour couvrir les passifs exigibles ?

Ainsi le ratio de liquidité générale est le rapport entre les actifs circulants (stocks + créances) et les dettes circulantes (dettes sociales, fiscales et vis-à-vis des fournisseurs).

Avec un niveau supérieur à 1, vous pouvez considérer que votre structure financière de bas de bilan est correcte. Mais tout dépend aussi de l’activité. Une entreprise sans stocks ou avec des clients qui paient comptant, ne présente pas de ratio de liquidité générale supérieur à 1. Pour autant, elle n’est pas en difficulté. Elle dispose juste d’une structure financière atypique avec un EFR : excédent en fonds de roulement.

La structure financière, un principe à maîtriser pour la gestion des entreprises

Qu’il s’agisse de piloter la trésorerie ou de décider comment financer un investissement, surveillez et analysez bien la structure financière de votre société. Elle permet de vous assurer du respect des grands équilibres, ainsi que de la solvabilité et de la pérennité des affaires. Vos investissements sont-ils bien financés ? Vos actifs disponibles couvrent-ils suffisamment vos passifs exigibles ? Aussi, cette analyse aide les dirigeants et leurs conseillers à orienter la politique de financement, en fonction de la situation.

Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Partager cet article
Découvrez Fygr, le logiciel de pilotage financier des TPE, PME et startups.
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Newsletter mensuelle
Pas de spam. Juste les dernières nouvelles de Fygr, des conseils pour mieux gérer les finances de votre entreprise et des articles pertinents dans votre boîte mail une fois par mois.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.