9 conseils pour optimiser votre gestion de trésorerie

François Menjaud
November 16, 2021
9 min

Si vous recherchez des actions concrètes pour optimiser la gestion de votre trésorerie, réduire le BFR et gagner en visibilité, alors vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nos experts vous donnent leurs 9 meilleurs conseils pour améliorer vos finances. Des conseils simples, efficaces et actionnables. Ces bonnes pratiques vous aideront à piloter sereinement votre entreprise. À vous de sélectionner les conseils les plus pertinents pour votre situation, de les implémenter et de les maintenir sur le long terme ! Vous constaterez alors de nombreux bénéfices, tant d’un point de vue business que financier.

Automatisez le suivi de votre trésorerie avec Fygr
Le logiciel de gestion et prévision de trésorerie pour les TPE et PME.
Essayer gratuitement

Optimisez le recouvrement des créances

Vendre, c’est bien... Mais encaisser, c’est mieux ! Une fois que vous envoyez votre facture de vente, vous devenez un créancier. Or, tant que cette créance n’est pas payée, votre besoin de trésorerie peut continuer à se creuser.

Certes, les délais de paiements permettent aux acheteurs de régler leurs dettes plusieurs jours après la réception des marchandises, ou l'exécution de la prestation. Mais lorsque les délais sont échus, vous devez vous assurer que l’argent rentre dans vos caisses. Car cette trésorerie vous sera utile pour financer votre cycle d’exploitation, vos dépenses exceptionnelles et vos investissements.

Pour mettre toutes les chances de votre côté en termes de recouvrement, nous vous encourageons à :

  • mettre en évidence les délais de paiement de vos ventes sur vos factures et vos conditions générales de vente ;
  • suivre de près votre recouvrement ;
  • automatiser vos relances ;
  • favoriser le paiement d’acomptes en proposant des remises ;
  • proposer différents moyens (CB, virement, prélèvement) et modes de paiement (comptant, plusieurs fois sans frais, escompte).

Payez vos dettes à temps

Il est primordial de régler vos dettes à temps, pour maintenir des relations commerciales optimales avec vos fournisseurs et éviter certains coûts (pénalités de retard, majorations et intérêts). Par contre, en payant vos dettes dans les délais qui vous sont accordés, vous optimisez votre trésorerie. En effet, tant que vous ne payez pas, vous pouvez utiliser la trésorerie pour financer votre activité courante. C’est un excellent moyen de créer un effet de levier :

  1. vous utilisez les ressources acquises pour générer de l’activité (ressources humaines, matérielles et immatérielles) ;
  2. cette activité génère du cash supplémentaire issu de vos ventes ;
  3. vous payez ensuite vos dettes ;

Ainsi, entre la marge générée par votre activité et l’optimisation de votre besoin en fonds de roulement, vous pilotez votre activité de la meilleure des manières.

Pour être sûr de payer vos fournisseurs dans les temps, programmez vos paiements à date grâce à votre application bancaire ou un logiciel de paiement fournisseur comme Libeo. Notez que si votre fonds de roulement vous le permet, vous pouvez tenter de négocier des réductions en proposant de payer à l’avance certaines de vos factures. C’est un très bon moyen d’utiliser votre trésorerie pour améliorer vos marges.

Suivez régulièrement votre trésorerie

Beaucoup de dirigeants veulent améliorer la gestion financière de leur entreprise. Mais combien mettent en place un suivi régulier et rigoureux de leur trésorerie ? Aujourd’hui, des solutions de gestion de trésorerie comme Fygr vous permettent de suivre simplement votre trésorerie, n’importe où et n’importe quand. C’est le point de départ pour savoir où vous en êtes. Ensuite, vous devez mettre en place une habitude. Nous ne vous conseillons pas de regarder plusieurs fois par jour les comptes de votre entreprise. Mais de consacrer au moins 1 moment dans votre semaine au suivi de votre trésorerie :

Cette simple habitude est un premier pas vers une gestion financière rigoureuse et efficace. Une gestion au service de votre business et de votre sérénité.

comment calculer la trésorerie

Comprenez le fonctionnement de vos dépenses, pour mieux les maîtriser

Il existe deux types de dépenses : les dépenses d’investissement (CAPEX) et les dépenses d’exploitation (OPEX). Vos dépenses d’investissement sont en principe financées par vos capitaux propres et vos emprunts. Alors que les dépenses d’exploitation se financent avec la trésorerie. Ce sont ces dépenses que vous devez suivre de près, pour réduire vos flux de trésorerie sortants. Pour cela, il vous faut catégoriser chaque dépense et vous poser régulièrement les questions suivantes :

  • cette dépense est-elle essentielle à mon entreprise ?
  • peut-elle être réduite ?

Les réponses à ces questions vous aideront à mettre en place des actions pour réduire ou maîtriser certaines dépenses.

Autre typologie que vous devez connaître : la distinction entre coûts fixes et coûts variables. C’est très simple :

  • Les coûts fixes n’ont pas de lien direct avec votre volume d’activité. Il s’agit de charges de structure, qui évoluent par palier (par exemple : loyers, assurances, salaires).
  • Les coûts variables évoluent proportionnellement avec votre volume d’activité. Il peut s’agir par exemple des matières premières, de l’énergie, de la sous-traitance, etc.

Catégorisez chacune de vos dépenses, afin de connaître les coûts variables et les coûts fixes. Cela est très utile. Car d’une part, vous pourrez suivre si vos coûts variables n’évoluent pas plus vite que vos ventes (“effet ciseau”). Et d’autre part, vous pourrez calculer votre point mort : le montant de chiffre d’affaires nécessaire pour dégager des profits.

Plus vos coûts fixes sont élevés et plus votre point mort le sera également. Donc, si vous diminuez vos coûts fixes, le montant de chiffre d’affaires nécessaire pour générer des profits sera plus faible. Cela met en avant une chose : plus votre structure de coûts est flexible (i.e. plus les coûts fixes sont faibles), plus votre entreprise pourra s’adapter à des variations d’activité. Et vos finances seront moins vulnérables. Gardez donc un œil averti sur vos différentes catégories de coûts et votre point mort.

💡 Notez que le point mort peut également se calculer en jours de chiffre d’affaires. Cet indicateur s’appelle le seuil de rentabilité. Il permet de connaître le jour de l’année où l’entreprise devient profitable.

Prenons un exemple :

CA annuel : 1 000 000€

Coûts fixes (CF) : 250 000€

Charges variables (CV) : 35% du chiffre d’affaires (soit 350 000€)

Marge sur CV (MCV) = 1 000 000 - 350 000 = 650 000€

Taux de MCV = 650 000 / 1 000 000 = 65%

Point mort = CF / Taux de MCV = 250 000 / 0,65 = 384 615€

SR = (CF / Taux de MCV) / (CA annuel / 360 jours)

SR = (250 000 / 0,65) / (1 000 000 / 360) = 138 jours

L’entreprise devient rentable à partir de 138 jours d’activité.

Modèle Excel gratuit : Plan de trésorerie
Suivez votre trésorerie et construisez votre prévisionnel en 4 étapes.
Télécharger 


Adaptez-vous rapidement

Bien que la prévision soit un des facteurs clés de la gestion financière (nous en parlons juste après), des événements imprévus peuvent impacter votre trésorerie. Nous pensons par exemple au non-paiement inattendu d’un client, à une crise, une panne, etc. Vous ne pouvez pas prévoir ces événements, mais vous pouvez connaître à l’avance les bonnes pratiques à adopter “au cas où” :

  • être en mesure de pouvoir limiter ou supprimer certains coûts ;
  • réorienter une partie de l’activité ;
  • mettre de côté une poche de liquidités.

Ces différentes actions demandent une capacité d’adaptation importante. Assurez-vous de garder la main sur vos dépenses, d’avoir un niveau d’autofinancement et d’indépendance financière suffisant et de ne pas trop concentrer votre activité sur des secteurs, des produits, des services ou des clients particuliers.

Prévoir et anticiper : le duo gagnant

Pour protéger votre entreprise et optimiser votre gestion financière, la création d’un plan de trésorerie est la meilleure chose à faire. Car sans prévisionnel, vous ne pouvez pas connaître à l’avance les flux de trésorerie et les soldes bancaires de votre entreprise. Cela s’appelle “piloter à l’aveugle”.

Construire un plan de trésorerie, ça peut faire peur : agréger les données bancaires, ajouter vos achats et ventes en cours, faire des prévisions, mettre à jour régulièrement vos tableaux… Sauf qu’aujourd’hui, il existe des solutions clés en main pour cela (nous y revenons un peu plus loin). Aussi, pour prendre des décisions en vous basant sur les retombées financières, vous devez construire plusieurs scénarios.

Exemple :

  • Scénario A : acceptation de la commande Y et recrutement d’un équivalent temps plein supplémentaire ;
  • Scénario B : refus de la commande Y et investissement dans un plan de communication de 50 000€ sur 6 mois.

Votre plan de trésorerie devient alors un outil de pilotage, parfait pour prendre des décisions éclairées, prévoir et anticiper.

Savez-vous que Fygr est la première solution capable de construire automatiquement des projections de trésorerie, grâce à un outil intelligent ? Toutes vos banques sont récupérées sur une seule et même plateforme, ce qui vous permet de vérifier votre niveau de trésorerie et d’éviter les découverts. Vous définissez des catégories propres à votre activité et visualisez simplement vos types de dépenses (utile pour éliminer les coûts qui vous semblent inutiles). Nos algorithmes construisent automatiquement un prévisionnel de trésorerie personnalisable. Vous pouvez ensuite créer des scénarios et piloter votre activité sereinement. Laissez Fygr travailler pour vous, reprenez le contrôle de votre trésorerie, et finissez-en avec les calculs manuels.

comment améliorer sa trésorerie

Sollicitez les bons financements

Malgré toutes les bonnes pratiques que vous pouvez implémenter, votre entreprise aura toujours des besoins de trésorerie ponctuels. Les principales raisons sont :

  • Une accélération de l’activité, qui nécessite d’avancer des dépenses (achats divers, recrutement, équipement, marketing, etc.).
  • Une dépense imprévue, comme le remplacement d’un équipement onéreux.
  • Une forte saisonnalité, liée à votre secteur d’activité, ou celui de vos principaux clients.
  • Etc.

Ces événements ne remettent pas en cause la profitabilité de votre modèle d’affaires. Mais ils demandent un financement à court terme. Afin d’optimiser votre trésorerie, vous devez choisir le mode de financement le mieux adapté à votre situation.

Les principaux étant :

  • Le crédit de trésorerie : crédits à court terme accordés par les établissements bancaires (facilité de caisse, ou découvert bancaire par exemple).
  • Le crédit de campagne : financement à court terme proposé par les banques, pour les entreprises ayant des variations saisonnières dans leur activité.
  • L’affacturage : méthode de financement où vous confiez à un établissement de crédit spécialisé (un “factor”) la gestion de certaines créances, contre un remboursement anticipé.
  • Le crédit-bail (ou “leasing”) : mode de financement où vous louez un bien avec la possibilité d’en devenir propriétaire à la fin du contrat. Il permet de financer des équipements sans faire d'apport ou d'emprunt bancaire.
  • Le revenue based financing (RBF) : mode de financement innovant qui permet aux entreprises e-commerce et SaaS de financer leurs campagnes d’acquisition. Le remboursement est modulé en fonction des revenus de l’activité et le coût (commission) est connu à l’avance.

Afin de choisir le bon financement, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre banquier, ou de votre conseiller en stratégie de financement.

Échangez régulièrement avec votre banquier

Votre banquier est un partenaire d’affaires. Il vous accompagne dans toutes les étapes du développement de votre entreprise. Il est primordial de l’informer régulièrement des évolutions opérationnelles de votre entreprise, car il comprendra plus facilement vos besoins de financement lorsqu’ils apparaîtront. Aussi, en restant proche de votre conseiller, vous aurez plus de chance d’être averti et renseigné sur les financements - voire les assurances - disponibles pour votre entreprise.

Un des meilleurs conseils que nous pouvons vous donner est le suivant : entourez-vous de conseillers experts dans leurs domaines, impliquez-les le plus régulièrement possible dans votre projet, et appuyez-vous sur leurs compétences dès que possible.

Faites-vous conseiller

La gestion de trésorerie n’est pas simple et demande du temps pour :

  • comprendre les bases de la comptabilité ;
  • mettre en place les bonnes méthodes ;
  • choisir les meilleurs outils ;
  • organiser son plan de trésorerie ;
  • prendre des décisions éclairées.

Or, entre votre cœur de métier et le développement de votre entreprise, vous ne disposez pas forcément de toutes les ressources nécessaires pour optimiser votre gestion financière. Mais heureusement pour vous, vous pouvez vous entourer d’experts qui sauront vous aider à prendre les bonnes décisions : expert-comptable, banquier, conseiller financier, etc. Comme nous l’avons vu juste avant, savoir s’appuyer sur les bonnes personnes est un des facteurs clés de succès des entrepreneurs. Alors, saisissez cette opportunité et continuez de développer votre entreprise sereinement.

Vous disposez désormais de nos 9 meilleurs conseils pour optimiser la gestion de votre trésorerie d’entreprise. Prenez le temps nécessaire pour mettre en place ces bonnes pratiques et maintenez-les sur le long terme. Vos efforts seront récompensés par des performances financières plus importantes. Comprenez aussi qu’une gestion rigoureuse et régulière de vos finances vous offrira plus de clarté et de sérénité au quotidien, pour développer votre entreprise dans de bonnes conditions.

Fygr_Dashboard-3-2
Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Partager cet article
Découvrez Fygr, le logiciel de pilotage financier des TPE, PME et startups.
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Newsletter mensuelle
Pas de spam. Juste les dernières nouvelles de Fygr, des conseils pour mieux gérer les finances de votre entreprise et des articles pertinents dans votre boîte mail une fois par mois.
prenom@mon-entreprise.com
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Sur le même sujet