4 étapes pour mener une analyse de son compte de résultat

François Menjaud
September 23, 2021
4 min

Le compte de résultat est l’un des documents financiers les plus importants en finance d’entreprise. L’analyse du compte de résultat permet d’apprendre beaucoup de choses sur la santé financière de l’entreprise, sur ses performances et sur sa stratégie. Elle permet également d’orienter sa stratégie dans le bon sens. Découvrez comment bien mener l’analyse de votre compte de résultat en 4 étapes.

L’objectif d’un compte de résultat

Le compte de résultat est un tableau financier qui permet à l’expert-comptable de l’entreprise, au chef d’entreprise ou à toute autre partie, de visualiser les produits et les charges de l’entreprise sur un exercice comptable. Le résultat, qui s’obtient en calculant le total des produits de l’entreprise moins le total des charges, permet de savoir si l’entreprise est profitable ou non : un résultat négatif traduit une perte et un résultat positif traduit un bénéfice. Le compte de résultat peut être accompagné d’une comparaison par rapport à l’exercice précédent pour observer l’évolution de l’entreprise.

Construisez un prévisionnel fiable avec Fygr
Le logiciel de gestion et prévision de trésorerie pour les TPE et PME.
Essayer gratuitement

Le compte de résultat est l’un des documents financiers majeurs de l’entreprise, avec le bilan et l’annexe. Il constitue en quelque sorte une vue synthétique des performances de l’entreprise sur la période donnée. Le compte de résultat permet ainsi d’analyser la profitabilité de l’entreprise, c’est-à-dire sa capacité à générer un bénéfice (ou profit). Le taux de marge (on peut également parler de taux de profitabilité) sur résultat net de l’entreprise se calcule par le rapport entre le résultat net comptable et le chiffre d’affaires HT.

image illustrant des mains d'une personne sur son tableau, en train de faire des briefs sur des feuilles blanches.

 

Comment bien préparer l’analyse d’un compte de résultat 

Pour bien préparer l’analyse de son compte de résultat, il faut d’abord comprendre le format du compte de résultat qui est observé. En effet, il existe différents types de comptes de résultat.

Le compte de résultat traditionnel (comptable)

Il présente dans une colonne les produits de l’entreprise (à droite), et dans une autre colonne les charges de l’entreprise (à gauche), pour en dégager ensuite le résultat net, qui est calculé par différence entre les produits et les charges.

On distingue 3 types de produits et charges (qui donnent chacun lieu à un résultat net intermédiaire) : 

  • les charges et produits d’exploitation ; 
  • les charges et produits financiers ; 
  • les charges et produits exceptionnels. 

C’est le type de compte de résultat le plus utilisé, puisque c’est sur ce format que travaillent les experts-comptables lorsqu’ils préparent les états financiers en fin d’exercice. 

Modèle Excel gratuit : Compte de résultat différentiel
Construisez votre compte de résultat différentiel en suivant quelques étapes simples.
Télécharger 

Le compte de résultat différentiel 

Il a la particularité de distinguer les coûts variables des coûts fixes. Les coûts variables sont les coûts qui varient en fonction du niveau d’activité de l’entreprise (achats de matières premières, frais de livraison, frais d’électricité, primes, etc.).

Les coûts fixes sont les dépenses de l’entreprise qui sont relativement indépendantes de son volume d’activité, comme le loyer, les frais d’entretien ou encore les primes d’assurance.

Le compte de résultat différentiel permet ainsi de calculer plusieurs indicateurs clés : 

  • la marge sur coûts variables (Chiffre d’affaires – Coûts variables) et la marge sur coûts variables unitaire (même formule au niveau de chaque produit vendu, qui permet d’établir quels sont les produits les plus rentables pour l’entreprise) ; 
  • le seuil de rentabilité, soit le chiffre d'affaires minimum que l’entreprise doit réaliser pour être rentable (Total des charges fixes / Taux de marge sur coûts variables).
  • le point mort, soit le nombre de jours que l’entreprise doit travailler pour atteindre son seuil de rentabilité ((Seuil de rentabilité / Chiffre d’affaires) x 360).

Le compte de résultat différentiel est donc utile pour analyser plus finement la santé financière de l’entreprise que le compte de résultat classique. 

Le compte de résultat analytique

Le compte de résultat analytique consiste à faire des regroupements de lignes de coûts sur la base de leurs fonctions. Dans un compte de résultat analytique, on pourrait par exemple distinguer les coûts au sein des catégories suivantes : 

  • Coûts marketing ; 
  • Coûts commerciaux ; 
  • Coûts opérationnels ; 
  • Coûts R&D ; 
  • Frais généraux. 

Ce type de classification permet d’identifier très clairement les montants dépensés au niveau de chacun des postes, et est en général un excellent moyen de piloter son entreprise en suivant le bon respect des budgets au niveau de chaque poste. 

Image illustrant un dirigeant tenant une tablette affichant un tableau de bord.

3 - Bien analyser son compte de résultat pour prendre des décisions

L’analyse du compte de résultat est une étape importante dans la définition d’une stratégie d’entreprise et dans la prise de décision. Voici quelques conseils pour bien analyser votre compte de résultat. 

Comparer avec des données antérieures 

Réaliser une analyse dynamique de votre compte de résultat en le comparant à des données antérieures (par exemple, le compte de résultat de la période précédente ou celui de l’année précédente) donne tout son sens au compte de résultat. En général, il est difficile de tirer une conclusion sur un seul compte de résultat.

Par ailleurs, il est souvent conseillé de compléter l’analyse du compte de résultat par l’observation attentive du bilan et du tableau de flux de trésorerie, afin de ne rien manquer. 

Comparer avec les données sectorielles (si disponibles)

Si les données sectorielles sont disponibles, il peut également être intéressant, pour compléter son analyse, de comparer les données obtenues avec celles d’autres entreprises de votre secteur. Cela pourra vous donner une toute nouvelle perspective sur vos données.

⚠️ Ne pas se fier uniquement au résultat final 

Vous l’aurez compris, lorsque vous analysez votre compte de résultat, il ne faut pas se fier uniquement au résultat final. En effet, les trois types de comptes de résultat que nous avons vus aboutissent tous au même résultat final (le résultat net) ; pourtant, ils permettent chacun de mettre en évidence des éléments d’analyse très différents les uns des autres.

Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Partager cet article
Découvrez Fygr, le logiciel de pilotage financier des TPE, PME et startups.
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Newsletter mensuelle
Pas de spam. Juste les dernières nouvelles de Fygr, des conseils pour mieux gérer les finances de votre entreprise et des articles pertinents dans votre boîte mail une fois par mois.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.