Business Plan start-up : quand et comment le faire

François Menjaud
August 31, 2021
4 min

Le business plan est un document central à tous les stades clés du développement d’une start-up, et particulièrement lors de son lancement. Que ce soit en période de crise, lors d’une phase de croissance ou encore d’une levée de fonds, la start-up a besoin de ce document pour toute recherche de financement, mais également pour disposer d’une feuille de route claire.

En quoi consiste le business plan d’une start-up ? A quel moment est-il intéressant de le faire, et comment le faire ?

fygr-blog-article-business-plan-start-up-quand-et-comment-le-faire-image-partie-1

Quand et pourquoi faire son business plan lorsque l’on est une start-up ?

Une start-up peut avoir besoin de travailler sur son business plan dans diverses situations.
La première utilité du business plan pour une start-up est au moment du lancement de l’entreprise. Lorsque vous allez créer votre start-up, vous aurez probablement besoin d’obtenir un premier financement (levée de fonds, prêt bancaire, subvention, etc.) afin de bénéficier des fonds suffisants pour soutenir le lancement du projet. Le business plan va alors servir à convaincre les investisseurs de la viabilité économique et de la rentabilité potentielle de votre projet sur plusieurs années, afin qu’elles vous fassent confiance et vous accordent un financement.

De la même manière, lors de toutes les futures recherches de financement, vous aurez besoin d’un business plan pour convaincre les investisseurs, qu’il s’agisse d’une demande de subvention, de l’obtention d’une dette, ou encore d’une levée de fonds. Dans toutes ces démarches, le business plan vous aidera à construire un argumentaire solide pour sortir votre épingle du jeu.

Ceci dit, le business plan n’est pas utile qu’aux investisseurs et aux banques : il est aussi utile au chef d’entreprise lui-même, qui va s’en servir au quotidien comme d’un guide pour la stratégie de développement de sa start-up. Lors d’une phase de forte croissance, mais aussi lorsque la société est en difficulté, le business plan va en effet aider le chef d’entreprise à établir une stratégie de développement et à se projeter afin d’atteindre ses objectifs de croissance.

Ce document va également permettre de retranscrire par écrit la vision du chef d’entreprise, ce qui sera utile à tous les employés de la start-up et aux éventuels associés.
Vous l’aurez compris, le business plan n’est pas un document figé dans le temps. Il est même plutôt conseillé de le faire évoluer constamment, au fur et à mesure que la start-up évolue.

fygr-blog-article-business-plan-start-up-quand-et-comment-le-faire-image-partie-2

Comment construire le business plan pour sa start-up ?

Le business plan est souvent composé des mêmes rubriques, considérées comme essentielles à la bonne compréhension d’une entreprise. Voici les étapes clés à suivre pour construire le business plan de sa start-up.

Présenter le projet

En général, un business plan démarre par une présentation générale du projet, i.e. du produit ou service développé par la start-up, et de la problématique de marché à laquelle ce produit ou service vient apporter une solution. C’est le moment de présenter le prototype de votre produit (si vous en avez un), ou du moins les tests menés et les retours des premiers clients testeurs.

Présenter l’équipe

Une fois le projet exposé succinctement, vous pouvez poursuivre en présentant l’équipe porteuse du projet. Présenter l’équipe, c’est informer les investisseurs du parcours, des expériences et des compétences de chaque membre de l’équipe. Ainsi, l’investisseur va mieux vous connaître (cela donne une dimension humaine au projet), mais en plus, il sera convaincu de votre expertise dans le domaine, et donc de la viabilité du projet. La qualité de l’équipe est en général le premier critère étudié par les investisseurs dans leur décision finale !

Comprendre et restituer l’environnement marché et concurrentiel

L’analyse du marché et de l’environnement concurrentiel est également très importante. Vous allez, dans cette partie, présenter à votre investisseur le marché dans lequel évolue votre start-up, votre positionnement sur ce marché et par rapport à l’environnement concurrentiel (en prenant en compte non seulement la concurrence directe, mais aussi la concurrence indirecte). Cette partie doit convaincre l’investisseur des points de différenciation clés de votre solution, et du potentiel de développement du projet au sein du marché.

Expliquer le positionnement et le business model

Le business model est le modèle économique de votre start-up. Parmi les différents types de modèles économiques existants, on retrouve notamment : l’abonnement, la commission, la prestation de services, la vente de produits, etc. Il est extrêmement important que cette partie soit claire et précise, afin que l’investisseur comprenne précisément comment la start-up envisage de gagner de l’argent.

Modèle Excel gratuit : Business Plan (pour insertion deck)
Préparez la partie rédactionnelle de votre Business Plan très simplement à l'aide de notre modèle guidé.
Télécharger 

Faire des projections financières

Vous devez ensuite convaincre le lecteur de la rentabilité potentielle de la start-up à travers la présentation de votre business plan financier. Les bénéfices dégagés par l’entreprise dans les prochaines années doivent en effet être mis en perspective avec les dépenses engagées par la start-up pour son développement. Le tout est synthétisé dans divers tableaux financiers projectifs : le compte de résultat prévisionnel, le plan de trésorerie, ou encore le bilan prévisionnel.

Il est possible, pour établir certains de ces tableaux financiers comme le plan de trésorerie, de s’aider d’un outil dédié comme Fygr. Dans tous les cas, ces tableaux doivent inclure une estimation la plus précise possible des ventes ou des revenus générés sur les 3 prochaines années, afin de détailler comment vous comptez rembourser les investisseurs et générer du bénéfice.

Indiquer les objectifs et l’ambition

Dernière section clé du business plan : exposer les perspectives d’avenir pour votre start-up, c’est-à-dire votre stratégie de développement (par exemple : l’accélération sur une verticale donnée, l’ouverture à l’international, le lancement de nouveaux produits, etc.). Si vous êtes en recherche de financement, il est conseillé de compléter cette section en indiquant le montant recherché.

Rédiger l’executive summary

En général, on introduit le business plan par un résumé synthétique et percutant : l’executive summary, que l’on rédige souvent après avoir fini de travailler sur le reste du document.

Cette partie consiste en une présentation rapide et succincte du projet de start-up. C’est en quelque sorte une introduction dans laquelle vous allez résumer les points clés de votre business plan : elle ne va donc généralement pas dépasser 1-2 pages. Mais attention à ne surtout pas la négliger !

Cette section va être la première lue par les investisseurs (parfois même la seule), elle doit donc présenter de manière claire et concise tous les points-clés de votre projet et les axes stratégiques de votre développement. A l’issue de sa lecture, l’investisseur doit avoir compris votre projet et ses enjeux, et surtout, sa curiosité doit être éveillée afin qu’il ait envie d’en savoir plus sur le projet.

fygr-blog-article-business-plan-start-up-quand-et-comment-le-faire-image-partie-3

Les outils pour réaliser son business plan

Pour réaliser facilement votre business plan, vous pouvez vous aider d’outils en ligne. Pour la partie rédactionnelle, Powerpoint ou Google Slides sont particulièrement pratiques et intuitifs. Pour la partie financière, vous pourrez utiliser un tableur comme Excel ou Google Sheets, ou un logiciel dédié comme Fygr, qui vous aidera à établir directement un prévisionnel de trésorerie.

Vous pouvez également solliciter des conseils extérieurs, comme un expert-comptable ou un DAF externalisé, qui vous aideront à produire des prévisionnels financiers réalistes, et vous conseilleront également sur le reste de votre business plan.

Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Partager cet article
Découvrez Fygr, le logiciel de pilotage financier des TPE, PME et startups.
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Newsletter mensuelle
Pas de spam. Juste les dernières nouvelles de Fygr, des conseils pour mieux gérer les finances de votre entreprise et des articles pertinents dans votre boîte mail une fois par mois.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.