Gestion de trésorerie - 7 conseils actionnables pour le dirigeant

François Menjaud
May 31, 2023
10 min

Sans une gestion rigoureuse de ses flux d'argent, une société ne peut pas fonctionner correctement. Avec notre guide “7 conseils actionnables pour le dirigeant”, mettez en place les bonnes pratiques pour optimiser la gestion de trésorerie de votre structure. Vous serez armé pour mener votre entreprise vers le succès financier et garantir sa santé à long terme.

Gestion de trésorerie - Définition

D'un point de vue comptable, la trésorerie désigne l'ensemble des ressources financières dont disposent les entreprises à un instant T. Elle représente l'argent liquide disponible, que ce soit en caisse ou sur les comptes bancaires de l'entreprise.

La gestion de trésorerie revêt une importance cruciale pour les entreprises. Elle permet de surveiller et de contrôler les mouvements financiers : rentrées et sorties d'argent. Elle vise à assurer la disponibilité des liquidités nécessaires pour honorer les obligations financières des entreprises : paiement des fournisseurs, versement des salaires, règlement des charges fiscales, remboursement des emprunts, etc.

Pour les entreprises, une gestion de trésorerie efficace permet de :

  • planifier, suivre et contrôler les flux de trésorerie ;
  • minimiser les risques financiers ;
  • assurer la disponibilité des liquidités nécessaires et garantir la stabilité financière à court terme.

Cela implique une gestion proactive incluant la collecte et la centralisation des informations financières, l'analyse des soldes de trésorerie, la gestion des relations bancaires, le suivi des encaissements et des paiements, ainsi que la mise en place de stratégies d'investissement et de financement.

Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement

Conseil #1 - Mettre en place une routine

Mettre en place une routine dédiée à la gestion de trésorerie est essentiel pour assurer un suivi régulier et efficace de vos flux de trésorerie.

1 fois/an : faire son budget prévisionnel

Cette étape consiste à établir un budget prévisionnel pour l'année à venir prenant en compte les flux d’exploitation, les flux d’investissement et les flux de financement. Il s'agit d'estimer les revenus (entrées de trésorerie : encaissements), les dépenses (sorties de trésorerie : décaissements) et les investissements à venir. Le budget prévisionnel servira de référence pour suivre les performances réelles de l'entreprise.

1 fois/semaine : mettre à jour sa comptabilité (pré-comptabilité)

Chaque semaine, prenez le temps de mettre à jour votre comptabilité en enregistrant les transactions financières : factures, paiements, encaissements et dépenses. Cette démarche comptable vous permettra d'avoir une vision précise et en temps réel de votre situation financière.

1 fois/mois : faire un reporting (analyse du réalisé par rapport au budget mensuel)

À la fin de chaque mois, effectuez un reporting en comparant les résultats réels avec le budget prévisionnel. Analysez les écarts. Après avoir identifié les raisons de ces écarts, vous serez à même de prendre les mesures correctives nécessaires pour les mois à venir.

1 fois/trimestre : mettre à jour le budget (si nécessaire)

À la fin de chaque trimestre, évaluez votre budget prévisionnel en fonction des performances réelles de l'entreprise. Identifiez les changements significatifs, les nouvelles opportunités ou les risques émergents. Mettez à jour votre budget prévisionnel en conséquence. Cette révision trimestrielle vous permettra d'adapter vos objectifs financiers en fonction de l'évolution de votre activité.

Conseil #2 - Les leviers pour améliorer votre trésorerie

Adopter une culture cash, améliorer les délais de production et du cycle commercial, anticiper les variations saisonnières, suivre rigoureusement sa trésorerie : voici les principaux leviers à appliquer pour améliorer la trésorerie de votre entreprise.

Levier 1 - Adoptez une culture cash et mobilisez vos équipes

  • Sensibilisez vos équipes à la gestion du cash.
  • Identifiez les actions quotidiennes de chaque métier impactant la trésorerie.
  • Définissez des objectifs mesurables avec des indicateurs clairs et suivez leur évolution.

Levier 2 - Améliorez les délais de production

  • Analysez vos stocks, déterminez les niveaux minimaux nécessaires et réduisez les délais de commande et de production.
  • Réduisez les durées de stockage en améliorant la rotation des stocks pour diminuer votre besoin en fonds de roulement (BFR) et améliorer l’état de votre trésorerie.

Levier 3 - Réduisez les délais commerciaux

  • Suivez le délai d'encaissement clients (Délai Moyen de Paiement des clients - DMP) et le délai de paiement fournisseurs (délai de crédit fournisseurs ou Days Payable Outstanding - DPO).
  • Renégociez les délais avec vos partenaires commerciaux.

Levier 4 - Anticipez les variations saisonnières

  • Analysez l'évolution de votre besoin en fonds de roulement (BFR) en fonction de la saisonnalité et de la conjoncture.
  • Constituez des réserves financières lors des périodes favorables pour faire face aux fluctuations ou variations saisonnières impactant le BFR.

Levier 5 - Suivez à la loupe votre trésorerie

  • Organisez un suivi détaillé de votre trésorerie, en tenant compte de son état actuel, de ses variations passées et de ses évolutions futures.
  • Utilisez un logiciel de gestion de trésorerie doté de fonctionnalités avancées pour optimiser le suivi de votre trésorerie.

Conseil #3 - Utiliser un logiciel de gestion de trésorerie

L'utilisation d'un logiciel de gestion de trésorerie présente une multitude d’avantages. Son objectif ? Vous accompagner dans le suivi financier de votre société. Cet outil vous permet de visualiser le niveau de liquidité disponible (le cash dont dispose l’entreprise). Il vous aide à contrôler les entrées et sorties du tableau de trésorerie tout en maîtrisant les risques financiers. Il anticipe l’évolution de la trésorerie et du BFR.

Un logiciel aux fonctionnalités avancées pour faciliter la gestion de trésorerie

Grâce à un logiciel de trésorerie, vous bénéficiez des fonctionnalités suivantes :

  • visualisation en un coup d'œil des flux de trésorerie ;
  • agrégation automatique des données bancaires : collecte automatique des flux bancaires en temps réel et élimination des erreurs de saisie ;
  • personnalisation du tableau de bord selon les besoins de son activité ;
  • collaboration avec d’autres utilisateurs pour travailler en temps réel à plusieurs sur le même outil ;
  • notification lors d’un dépassement bancaire et/ou d’un retard de paiement clients ;
  • gestion de la pré-comptabilité avec correspondance automatique entre factures/notes de frais et mouvements bancaires.

Un logiciel de gestion de trésorerie pour des prévisions plus justes

Pour projeter votre activité dans l’avenir, un logiciel de gestion de trésorerie vous aide dans l’accomplissement des tâches suivantes :

  • création automatique de budgets prévisionnels à partir de l'historique de l'entreprise ;
  • comparaison automatique du prévisionnel au réel avec connexion bancaire et catégorisation ;
  • création de scénarios prévisionnels personnalisés à différents termes ;
  • estimation du solde de TVA avec indication automatique du montant de TVA collectée et déductible.

Un logiciel de gestion de trésorerie pour automatiser les tâches chronophages

Synonyme de fiabilité et de gain de temps, les fonctionnalités d’automatisation proposées par votre logiciel de trésorerie vous permettent de déléguer les tâches à faible valeur ajoutée et d’éliminer les erreurs de traitement. Voici un échantillon de ce que la digitalisation et le développement de l’intelligence artificielle (IA) peuvent faire pour vous.

  • Mise à jour automatique des indicateurs de pilotage.
  • Automatisation des tâches à faible valeur ajoutée incluant la récupération.
  • Mise à jour automatique des données bancaires.
  • Catégorisation analytique des transactions.
  • Pré-comptabilité.
  • Anticipation de certaines dépenses récurrentes avec reconnaissance des flux récurrents liés à l’activité tels que loyers, salaires, abonnements, remboursement de crédit, etc.

Conseil #4 - Synchroniser toutes ses banques sur son logiciel

Gain de temps, vue globale, sécurité : synchroniser toutes vos banques sur votre logiciel de gestion de trésorerie présente des atouts indéniables.

Synchroniser toutes ses banques sur son logiciel : un vrai gain de temps

Lorsque vous synchronisez vos différentes banques sur votre logiciel de gestion de trésorerie, vous accédez à toutes vos informations financières sur une seule interface. Vous économisez un temps précieux. Plus besoin de vous connecter sur chaque compte bancaire pour obtenir les soldes et les relevés de vos transactions.

Une vue globale de sa trésorerie grâce à la synchronisation de ses comptes bancaires

Avec la synchronisation de toutes vos banques sur votre logiciel de gestion de trésorerie, vous pouvez consulter simultanément les soldes, les transactions et les mouvements de tous vos comptes. L’agrégation de vos différents comptes bancaires vous permet d’obtenir en un clin d’œil une vue consolidée facilitant le suivi régulier de votre trésorerie.

Un outil fiable pour la protection et la sécurité de vos données financières

Grâce à la synchronisation et la catégorisation automatiques des opérations bancaires, vous pouvez consulter de manière fiable le solde de votre trésorerie. Cela permet de consolider vos informations financières et de recevoir des alertes en cas de retards de paiement ou de dépassements de découvert.

Pour protéger la confidentialité de vos données financières, votre logiciel de gestion de trésorerie vous garantit un hébergement sécurisé et l’utilisation d'agrégateurs bancaires de premier plan.

Automatisation des mises à jour pour éliminer les risques d'erreur et de double saisie

En cas de synchronisation de vos banques sur votre logiciel de gestion de trésorerie, les mises à jour des transactions et des soldes se font automatiquement. Vous n'avez pas besoin de saisir manuellement les données financières. Vous réduisez ainsi les risques d'erreur et de double saisie. Cela vous permet d'avoir des informations financières à jour en temps réel, facilitant ainsi le suivi de votre trésorerie.

Analyse et reporting simplifiés

La synchronisation de toutes vos banques sur votre logiciel de gestion de trésorerie facilite l'analyse et la génération de rapports sur vos flux de trésorerie. Vous pouvez obtenir des rapports consolidés incluant toutes vos informations bancaires. Ce reporting facilite l'identification des tendances financières, l'évaluation de la rentabilité et la prise de décision.

Conseil #5 - Construire son prévisionnel de trésorerie

Le plan de trésorerie prévisionnel a pour vocation d’anticiper les entrées et les sorties d'argent de votre entreprise sur une période donnée. Avec ce tableau, vous surveillez les dépenses et les recettes à venir, à court ou moyen terme.

Construire son prévisionnel de trésorerie : pourquoi ?

Prévoir les décaissements, anticiper les risques, gérer la saisonnalité d’une activité : voilà les points forts d’un plan de trésorerie prévisionnel bien construit.

Optimiser sa trésorerie avec un prévisionnel clair et une stratégie adaptée

Le plan de trésorerie prévisionnel offre une vision claire de la trajectoire de l'entreprise et permet de prendre des décisions stratégiques en se basant sur des données concrètes. Ce plan prévisionnel facilite les échanges entre les dirigeants. Il constitue une base solide de communication pour les employés et les investisseurs. Il permet d'instaurer une relation de confiance et de clarifier les objectifs de l'entreprise.

Prévisionnel de trésorerie : anticiper les risques pour une gestion financière proactive

Le plan de trésorerie prévisionnel permet d'anticiper les risques en surveillant les flux de trésorerie. Il aide à identifier les points de friction et à construire un plan de survie en cas de crise. Il permet également de gérer la saisonnalité de l'activité et de faire face aux variations potentielles de recettes et de dépenses.

Construire son prévisionnel de trésorerie : comment ?

Pour bâtir votre prévisionnel de trésorerie, vous devez prendre en compte l’ensemble des encaissements et des décaissements de l’entreprise.

Du côté des encaissements, vous avez besoin des données suivantes :

  • chiffre d'affaires prévisionnel ;
  • apports en capital et en compte courant ;
  • produits financiers ;
  • subventions ;
  • remboursements d’impôts.

Du côté des décaissements, vous avez besoin des données suivantes :

  • achats TTC ;
  • frais généraux TTC ;
  • investissements ;
  • salaires ;
  • impôts et taxes ;
  • charges financières ;
  • réductions de capital ;
  • reprises d’apports en compte courant.

Des outils comme Fygr peuvent grandement simplifier ce processus en permettant de reporter les flux financiers, de créer des prévisions personnalisées et de comparer la trésorerie réelle avec la trésorerie prévisionnelle.

Modèle Excel gratuit : Plan de trésorerie
Suivez votre trésorerie et construisez votre prévisionnel en 4 étapes.
Télécharger 

Construire son prévisionnel de trésorerie : catégoriser ses types de recettes et de dépenses

Sur Fygr, vous pouvez personnaliser à 100 % votre arborescence de catégories. Lorsque vous construisez votre prévisionnel de trésorerie, il convient de catégoriser vos types de recettes et de dépenses. En organisant méthodiquement vos flux financiers, vous obtiendrez une vision claire sur la manière dont votre entreprise génère des revenus et dépense ses fonds.

Pour catégoriser vos recettes, prenez en compte les différentes sources de revenus de votre entreprise. Par exemple pour les factures clients, vous pouvez utiliser un classement basé sur :

  • le type de clients (clients particuliers ou professionnels, clients récurrents ou ponctuels) ;
  • le moyen de paiement (espèce, carte bancaire, chèque, virement, etc.) ;
  • le mode de facturation (au comptant ou avec délai de règlement) ;
  • le taux de TVA.

En identifiant clairement ces sources de recettes, vous pouvez suivre leur évolution au fil du temps et évaluer leur contribution à votre trésorerie.

De même, pour catégoriser vos décaissements, il est important de regrouper les différents types de dépenses auxquels votre entreprise est confrontée. Par exemple pour les factures fournisseurs, vous pouvez utiliser un classement basé sur :

  • le type de fournisseurs ;
  • le délai de paiement (paiement au comptant, à 30 jours, à 45 jours, à 60 jours) ;
  • la nature du service.

En regroupant ces dépenses de manière logique, vous pouvez mieux comprendre comment votre trésorerie est utilisée et identifier les domaines où des économies peuvent être réalisées.

Conseil #6 - Créer des scénarios

La création de scénarios dans vos prévisions de trésorerie est utile, car elle vous aide à évaluer les risques, anticiper les variations de trésorerie et tester différentes stratégies.

Arbitrage opérationnel et stratégie à long terme

Les scénarios prévisionnels vous permettent d'explorer différents résultats possibles en fonction de situations optimistes, pessimistes ou normales. En naviguant entre différents niveaux de gestion, vous pouvez évaluer les performances potentielles de chaque scénario. Une mise en situation bien utile pour réaliser les arbitrages opérationnels nécessaires et définir la meilleure stratégie à long terme.

Anticipation des variations de trésorerie

En créant des scénarios, vous pouvez prévoir les fluctuations de votre trésorerie dans différentes situations. Vous êtes en mesure de visualiser votre capacité à faire face aux périodes de forte demande, aux retards de paiement clients, aux variations des coûts, etc.

Comparaison des scénarios prévisionnels entre eux

En simulant plusieurs scénarios prévisionnels, vous pouvez tester différentes stratégies et décisions avant de les mettre en œuvre. Comparer les scénarios, c’est accéder à une meilleure compréhension des conséquences de chaque décision sur la trésorerie de l’entreprise.

Comparaison des scénarios prévisionnels avec la trésorerie réelle

Comparer les scénarios prévisionnels avec la trésorerie réelle de l'entreprise permet d'évaluer la précision de vos projections et de mesurer l'écart entre les prévisions et les résultats réels. Cette analyse comparative favorise l'amélioration continue de la planification financière.

Conseil #7 - Comparer le réalisé aux prévisions

Comparer le réalisé aux prévisions équivaut à mettre en perspective les résultats concrets de l’entreprise et ce que vous aviez planifié. Ce différentiel entre les données à T0 et les données passées permet de savoir si le réalisé est fidèle au prévisionnel. Ces informations révèlent les écarts entre ce qui était prévu et ce qui a été fait. Elles peuvent être utilisées pour analyser votre niveau d'activité réel et apporter les actions correctives dans un souci d'amélioration de la performance.

Prenez le pouls de votre entreprise en suivant attentivement votre trésorerie. Avec Fygr, solution de gestion et de prévision de trésorerie, automatisez la gestion de votre trésorerie sur un seul outil. Rassemblez toutes vos banques et tous vos comptes sur une seule plateforme.

Fygr, logiciel de pilotage financier
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement

Partager cet article
Découvrez Fygr, le logiciel de pilotage financier des TPE, PME et startups.
⚙️ Automatisez le suivi de votre trésorerie
📈 Construisez un prévisionnel fiable
👍 Et prenez les bonnes décisions
Essayer gratuitement
Newsletter mensuelle
Pas de spam. Juste les dernières nouvelles de Fygr, des conseils pour mieux gérer les finances de votre entreprise et des articles pertinents dans votre boîte mail une fois par mois.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Sur le même sujet